A trop aimer – Alissa Wenz

A trop aimer – Alissa Wenz

Tristan est un artiste génial qui transforme le rêve en réalité. A ses côtés, la vie devient une grande aire de jeux où l’on récite des poèmes en narguant les passants. Il ne ressemble à personne, mais cette différence a un prix. Le monde est trop étriqué pour lui qui ne supporte aucune règle. Ses jours et ses nuits sont ponctués d’angoisses et de terreur. Seul l’amour semble pouvoir le sauver. Alors elle l’aime éperdument, un amour qui se donne corps et âme, capable de tout absorber, les humeurs de plus en plus sombres, de plus en plus violentes. Jusqu’à quel point ?

#Rentrée Littéraire 01
Tout commence bien dans cette histoire: elle rencontre Tristan, il est jeune (comme elle), beau, spirituel, drôle et c’est le grand Amour, un coup de foudre au premier regard.
Ensemble, ils profitent de la vie, font des projets et se nourrissent l’un de l’autre.
Mais Tristan est un grand tourmenté, une enfance compliquée au sein d’une famille en manque d’amour semble en être l’origine. Ses angoisses et terreurs sont couplées à des périodes de crise, l’amoureux transi se transforme en monstre psychologique.
Elle, elle tente de le rassurer, l’assurer de son amour mais rien n’est jamais suffisant aux yeux de Tristan, lui reprochant même d’être une fille égocentrique. Alors, afin de se protéger, elle entame une longue et progressive mue: le papillon qu’elle était en train de devenir se terre, s’isole, se coupe de ses amis et de sa famille et finit par ne trouver le repos que seule dans sa chrysalide (ici, les toilettes car il s’agit de la seule pièce avec verrou).
Alissa Wenz écrit ici son premier roman. Bien que comportant certaines longueurs, il est très bien construit; la tension montant de page en page. Tant il est juste, le lecteur se pose souvent la question de la touche autobiographique (?) de cette histoire qui parvient à parfaitement décrire l’emprise psychologique qu’un tel individu parvient à poser sur son entourage, ici en l’occurrence sa partenaire.

Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s