Le cœur à l’échafaud – Emmanuel Flesch

Le cœur à l’échafaud – Emmanuel Flesch





Cour d’assises de Paris. Walid Z., un jeune de quartier parvenu par de brillantes études à se hisser jusque dans l’intimité de la bourgeoisie parisienne, risque la peine de mort par décapitation.
Que vient faire la guillotine dans ce décor si familier ?
Pendant trois jours, les témoins se succèdent à la barre. À mesure que s’esquisse le portrait d’un ambitieux et qu’on interroge sa culpabilité, se dévoile une autre France, parfaitement crédible, où l’extrême droite a pris le pouvoir. 

Toujours dans le cadre du Prix Horizon du second roman 2022, j’ai eu la joie de lire ce roman d’Emmanuel Flesch.
Il s’agit ici de l’histoire de Walid, accusé du viol d’une femme, dont nous suivons le procès de minute en minute avec, en parallèle, des flashbacks permettant de décrire la vie de l’accusé, de son enfance à ce procès.
Les narrateurs sont multiples – avocats, juge, jurés, accusé, etc. – ce qui permet différents éclairages dans ce huis clos.
Personnellement, c’est cette plongée au cœur du procès qui m’a le plus enthousiasmée. L’auteur a pris le parti de placer les faits dans le futur, période indéterminée, avec un régime d’extrême droite installé au pouvoir en France, menant par conséquent à certaines dérives – j’avoue avoir été moins convaincue par ce choix.
Il n’en reste pas moins que Le cœur à l’échafaud est un second roman réussi.

Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s