Apaiser nos tempêtes – Jean Hegland

Apaiser nos tempêtes – Jean Hegland




Les parcours d’Anna et de Cerise n’ont rien de commun. Promise à une brillante carrière, Anna étudie la photographie à l’Université de Washington ; lycéenne, Cerise habite en Californie sous l’emprise totale de sa mère. Lorsque chacune des jeunes femmes tombe enceinte par accident, Anna avorte, et Cerise garde l’enfant. Dix ans plus tard, leur choix aura déterminé le cours de leur vie.

La quatrième de couverture de cette brique de 556 pages a attiré toute mon attention, m’a incité à entamer la lecture de ce livre afin de découvrir les parcours d’Anna et Cerise.
Ces deux jeunes femmes se sont retrouvées face à une grossesse non-désirée et chacune prendra sa décision, Anna choisissant l’avortement tandis que Cerise décide de continuer sa grossesse et de garder l’enfant.
Des décisions peu évidentes, fortes de conséquences, que Jean Hegland décrit parfaitement, donnant beaucoup de profondeur et de crédibilité à ses personnages.
Personnellement, certains passages m’ont semblé longs et répétitifs, une coupe dans le texte aurait certainement pu servir le texte mais, dans l’ensemble, c’est un livre sensible sur un thème difficile mettant au centre du récit et de la réflexion la place de la femme dans la société, dans sa famille, dans son couple ainsi que dans son individualité.

Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s