La transparence du temps – Leonardo Padura


La transparence du temps – Leonardo Padura





L’ex-inspecteur Mario Conde broie du noir. Mais un camarade de lycée réveille ses vieux instincts : Bobby le charge de retrouver la statue de la Vierge noire qui lui a été volée. Tout en enquêtant parmi les marchands d’art de La Havane, Conde contemple sa ville, les beaux quartiers et ceux rongés par la pauvreté.

De cet auteur, j’avais dévoré Poussière dans le vent. Dans La transparence du temps, le lecteur y retrouve cette atmosphère du temps qui semble s’être arrêté à Cuba – pour le plus grand malheur de ses habitants.
Le personnage principal du roman mène une enquête afin de retrouver une vierge volée – dont Padura nous distille son origine au fil du roman, en second récit parallèle.
Une quête à travers le pays et surtout dans les rues de la Havane avec beaucoup d’humour caustique quant au sort que subissent les habitants de l’île.

Cet article, publié dans Lecture, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s